Le SoluBlog

Pourquoi parle-t-on de saisonnalité en immobilier ?

Published On: novembre 2021

C’est un fait : en France, la plupart des transactions immobilières sont réalisées entre les mois d’avril et de juin : C’est ce que l’on appelle la saisonnalité immobilier. Mais pourquoi parle-t-on de saisonnalité en immobilier ? Quel est le meilleur moment pour vendre ? Quelles sont les périodes les moins porteuses de l’année ? Faisons le point.

 

Le printemps, la saison idéale pour l’immobilier

Si le marché immobilier a tendance à s’emballer au printemps, c’est parce que les acheteurs, ravis du retour des beaux jours et du moral qui va avec, ont tendance à avoir envie de se projeter dans un nouvel achat, et de relancer des projets mis en stand-by pendant l’hiver. Mais ce n’est pas la seule raison. Le printemps permet aux familles d’anticiper les changements qui accompagnent parfois, voire souvent, un nouvel achat immobilier : une nouvelle école, un nouveau travail, de nouveaux moyens de garde pour les enfants… De fait, avec les délais inhérents à une acquisition immobilière, acheter au printemps entraîne souvent un déménagement pendant les vacances d’été. Soit, le moment idéal pour défaire des cartons, débarrassé du stress du travail ou de la scolarité…

Vendre son bien au printemps
Permet de concrétiser plus rapidement sa cession immobilière, de ne pas avoir à trop négocier le prix affiché… mais cela impose, aussi, de composer avec une rude concurrence. Ayez cela à l’esprit lorsque des visites sont organisées dans votre logement !

 

L’été, les biens immobiliers sont plus rares

Lorsqu’arrivent les beaux jours, la compétition sur le marché de l’immobilier est moins rude. Et pour cause : la plupart des biens proposés au printemps ont trouvé preneur. Votre appartement ou votre maison est toujours en vente ? Pas de panique, ce calme peut constituer un avantage. En effet, les acheteurs potentiels ne pourront pas faire jouer la concurrence pour réviser à la baisse votre prix. De plus, avec l’espoir d’avoir bouclé leur déménagement avant les grands froids, ils pourraient être amenés à se décider plus vite.

Vendre son bien en été
S’il fait très chaud, n’organisez pas vos visites l’après-midi, lorsque les températures sont les plus élevées dans votre logement. Les acheteurs potentiels ne manqueront alors pas d’avoir des craintes sur la qualité de l’isolation de votre bien. Préférez les visites en soirée ou le matin !

 

L’automne, la moins bonne saison pour l’immobilier

Très clairement, l’automne ne coche aucune bonne case : le temps est maussade, les acheteurs n’ont pas le moral, les vacances ont vidé les comptes épargne, avec la rentrée scolaire les familles sont entrées dans un « tunnel » qui va les emmener jusqu’à l’été prochain… De quoi vous inciter à reporter de quelques mois la vente de votre bien immobilier ? C’est une idée à considérer si votre maison ou votre appartement souffre du manque de lumière.

Vendre son bien en automne
Une demande faible, c’est une demande qui a tout de même le mérite d’exister. Certains acheteurs, comme ceux qui ont débuté une expérience professionnelle dans une nouvelle ville, peuvent être à la recherche d’un logement. Veillez à faire découvrir aux (rares) visiteurs un intérieur propre, en parfait état, bien éclairé et chauffé.

 

L’hiver, mieux vaut être patient

Entre décembre et février, rares sont les cessions immobilières. La pluie, la neige et le froid n’incitent en effet pas les acheteurs à se déplacer pour visiter des maisons ou des appartements. De plus, ceux-ci ne sont pas très motivés à l’idée de déménager juste avant les vacances d’été.

Vendre son bien en hiver
Si vous avez un beau jardin comme argument décisif pour convaincre, attendez quelques semaines. Sinon, les rares acquéreurs potentiels risquent de négocier à la baisse le prix affiché… alors qu’en patientant jusqu’au printemps, vous auriez vendu au prix, très rapidement !

Le marché de l’immobilier comprend une forte saisonnalité. La météo, la proximité des vacances, les périodes scolaires et le moral des acheteurs potentiels jouent en effet grandement sur vos chances de vendre vite et au bon prix. Vous n’êtes pas pressé ? Attendez le printemps, la meilleure saison pour vendre un bien !

Commentaires

Leave A Comment

Articles similaires

Contactez-nous !

Ensemble, trouvons une solution adaptée

Nous contacter